Les boitiers additionnels sont expressément réservé à la compétition (Utilisation sur circuit en mode “on” et sur la route en mode “off” grâce à l’interrupteur placé sur le boitier).

Les boitiers additionnels FGA MOTORSPORT sont équipés de la technologie numérique programmable répondant aux nouvelles normes applicables dans le cadre de la directive 89/336/CEE.

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DE NOS BOITIERS ADDITIONNELS.

Notre boitier CAN effectue la même modification qu’un Chip tuning ou d’une reprogrammation car le principe est de modifier le programme du boîtier électronique d’origine de votre voiture via le Bus-Can*(le langage de communication des différents boîtiers de gestion ce trouvant dans votre véhicule).

ESSENCE

Augmentez la puissance de votre moteur essence! De 10 à 25 %.

Le placement de nos boitiers additionnels a pour rôle d’optimiser le débit du carburant et de l’air à la pompe d’injection, nous pouvons avoir plus de puissance et de couple sur toute la plage de fonctionnement. Ces modifications ne sont réalisées que dans le respect des critères du constructeur. Le boitier additionnel n’entame en rien la fiabilité du moteur puisque le constructeur a baissé la puissance de ses moteurs pour pouvoir les homologuer et supporter des qualités d’essences inférieures.

En effet, il a fallu que les constructeurs prennent en compte le fait que leurs automobiles puissent être amenées à fonctionner avec du carburant de qualité bien inférieure, avec un indice d’octane pouvant descendre jusqu’à 91, alors que les carburants européens ont un indice minimum de 95.
Il y a maintenant beaucoup de constructeurs automobiles qui utilisent le même principe que celui du boîtier CAN de nos boitiers additionnels. Ils mettent sur le marché le même moteur avec des puissances différentes (moteur Vag Fiat Renault Peugeot Citroën Bmw etc…).

Ils partent d’un moteur conçu pour avoir beaucoup de puissance et diminuent celui-ci pour l’adapter au marché local. Un bloc moteur est généralement conçu pour être sur le marché +/- 10 ans. Concevoir un nouveau moteur pour chaque puissance coûterait trop cher.

Ces moteurs sont ainsi diminués pour avoir le bon nombre de KW et être juste en dessous d’une nouvelle tranche de taxe.

On a préféré perdre quelques chevaux pour gagner plus de couple, ce qui vous fera économiser du carburant et vous aurez de meilleurs reprises ou également celle-ci sera plus vive au démarrage ou en dépassement.
En d’autres mots, votre couple nominal de votre véhicule arrive entre +/- 1000 tours plutôt.

De ce fait, on gagne 10 à 25 % de puissance en couple également.

Le montage de nos boitiers additionnels est possible sur tous les moteurs essences à injection à partir de 1988.

N’oubliez pas de préciser la marque, le modèle et l’année de votre voiture.

DIESEL

Notre boîtier CAN effectue la même modification qu’un Chip tuning ou d’une reprogrammation car le principe est de modifier le programme du boîtier électronique d’origine de votre voiture via le Bus-Can*(le langage de communication des différents boîtiers de gestion ce trouvant dans votre véhicule).

Notre boîtier additionnel permet d’augmenter de 25% en moyenne les performances de tous les moteurs turbo Diesel. (Tous les CDI, CRD, CRDi, CRDI, CTDi, D-4D, DCi, Di, DI-D, DiTD, DTi, Hdi, i-CTDi, JTD, TD, TD4, TDCi, TDi, TiD, D,…)

Notre boîtier CAN se branche en parallèle, entre le boîtier électronique de la voiture et le dispositif d’injection. Tous les boîtiers sont pourvus de connecteurs identiques à votre moteur (2 fiches, un mâle et une femelle). En ajoutant notre boîtier CAN, on améliore les qualités de couple. Ceci, en modifiant les valeurs de temps d’injection et d’air ainsi que les temps d’appel à l’accéléromètre de votre voiture.

Il y a maintenant beaucoup de constructeurs automobiles qui utilisent le même principe que celui du boîtier CAN. Ils mettent sur le marché le même moteur avec des puissances différentes (moteur Vag Fiat Renault Peugeot Citroën Bmw etc…) Ils partent d’un moteur conçu pour avoir beaucoup de puissance et diminuent la puissance de celui-ci pour l’adapter au marché local. Un moteur est généralement conçu pour être sur le marché +- 10 ans. Concevoir un nouveau moteur pour chaque puissance coûterait trop cher. Ces moteurs sont ainsi diminués pour avoir le bon nombre de KW et être juste en dessous d’une nouvelle tranche de taxe.

En plus depuis 2009 la puissance et le couple sont diminué pour être homologués avec des normes de C°2 les plus basses possible pour vendre le véhicule plus facilement , de cette façon le client récupère une prime du. On a préféré perdre quelques chevaux pour gagner plus de couple, ce qui vous fera économiser du carburant et vous aurez de meilleurs reprises ou également celle-ci sera plus vive au démarrage ou en dépassement. En d’autres mots le couple nominal de votre véhicule arrive entre 400 et 500 tours plutôt, évidemment il y a moins de mazout qui rentre dans la pompe d’injection donc pas de surcharge dans le rail d’injection.

LPG, LPI (véhicules au gaz).

Il n’y a aucun réglage à faire une foi le boîtier posé et il vous donnera le même gain de puissance que sur un moteur essence.

Les avantages sont très simples pour les trois types de carburants :
quand vous allez chez votre garagiste et que votre voiture subit une remise à jour du soft, votre véhicule ne subit aucune perte de programmation.
On ne remplace pas la puce d’origine.
Nous n’ouvrons pas votre calculateur d’origine pour le reprogrammer pas de trace de soudure pas de trace d’ouverture pour les programmations via BDM.
Nous ne programmons pas votre boitier d’origine par OBD pas de risque de modifier d’autre paramètre que ceux de votre moteur. Toujours pas de trace.
Le boîtier CAN ne laisse aucune trace une fois enlevé, il est simplement pourvu d’une connectique d’origine.
Le boîtier CAN ne reste pas que dans votre voiture actuelle, et non il ira sur votre nouvelle voiture tout simplement en changent la connectique. Et Toujours sans laisser de trace.
Le boîtier CAN est homologué, il est passé au TÜV, il est aussi homologué CE, E, e et nous vous donnons un document afin que vous puissiez le déclarer à votre assureur.
Norme de certifications obligatoires : directives EMC 72/245/EEC et 2006/28/EC.

*Le Bus Can :

La société Robert BOSCH Gmbh est à l’origine de la conception du bus CAN. Le CAN est un réseau de terrain (ou réseau embarque) qui occupe aujourd’hui une position de leader sur le marche automobile, surtout depuis que PSA a abandonne le VAN avec la sortie de la 407.
Le CAN est également très répandu dans les mondes du véhicule industriel (Trucks & Buses) et du matériel agricole.

Il existe également de nombreuses applications du CAN dans le domaine de la production Industrielle soutenues et promues par différents consortiums (Can In Automation, Device Net, SDS, Can Open …)

Dans l’automobile, on rencontre deux différentes « moutures » du CAN : le CAN HighSpeed (CAN HS) et le CAN LowSpeed (CAN LS). Les données sont transmises par une série de champs (composés par la juxtaposition de 0 et de 1électriques) émis de façon inverse sur les deux lignes constitutives du bus (Can High et Can Low).

L’information est donc présente sur les deux lignes du bus sous une forme de liste de chiffre binaire comme cet exemple : 00010100010111101011

Filter